Les modes d'attache

Les modes

Les modes d'attache

        d'une corde

Les cordes présentent deux modes de fixation sur le cordier : l'attache à boule et l'attache à boucle.

 

L'attache standard

L'attache à boule est le mode de fixation par défaut choisi par les fabricants. On la retrouve sur l'ensemble des cordes, à l'exception de quelques unes comme le MI pour Violon et La pour Alto qui peuvent alors être déclinées en version boule ou boucle.


Attaches des cordes

 

Sur certains modèles, comme les cordes Thomastik VISION, les boules sont amovibles et permettent de laisser le choix de l'attache aux musiciens. Ainsi, avec une même version de corde, vous avez la possibilité d'un montage boule ou boucle. Il vous faudra prêter attention au moment de l'achat de votre corde, à la version qui s'adapte a votre tendeur.

Les avantages et inconvénients

L'avantage de l'attache à boule est que la corde présente une meilleure résistance au cisaillement au niveau de l'attache. Cela est notamment important pour les cordes dont l'âme n'est pas en acier et qui présente, par conséquent, une fragilité plus grande.

Les cordes de MI pour violon étant souvent en acier, souffrent moins de cette défaillance mécanique et peuvent posséder une attache à boucle. Elles viennent alors se fixer sur le cordier par l'intermédiaire d'un tendeur en forme de crochet. L'avantage de cette méthode est que la distance entre le chevalet et l'attache de la corde est la même pour les quatre cordes. En revanche, avec de nombreux tendeurs à boule, cette distance se trouve plus courte, ce qui peut engendrer un déséquilibre léger avec les autres cordes.

La spécificité des cordes en boyau

Les cordes en boyau, telles que les cordes Pirastro Chorda, Pirastro Oliv ou encore La Folia, présentent un noeud en leur extrémité; remplaçant la boule traditionnelle. Très souvent, ces cordes sont livrées totalement lisses.

Pour permettre leur fixation, il est nécessaire de reproduire ce nœud. Pour cela, il suffit de prendre soin d'humidifier l'extrémité à nouer en la trempant quelques secondes dans un verre d'eau. Cette méthode permet de ramolir le boyau et ne risque pas de le plier ou de le marquer.