L'hygrométrie

Le choix de son cordier

L'hygrométrie

        Un contrôle permanent

 

 Les variations du taux d'humidité, jouent de façon considérable sur la qualité du timbre. Aux inter-saisons, en particulier hiver et printemps, l'air environnant change, de manière importante, d'hygrométrie. Le bois emmagasine ou rejette cette humidité, modifiant ainsi les tensions s'exerçant sur votre instrument. Ceci influe sur la sonorité.

En dessous de 40% d'humidité de l'air, nous vous conseillons d'utiliser un humidificateur (Dampit) à mettre dans votre instrument.

Il est bon de rendre visite à votre luthier pour effectuer un réglage de sonorité. En agissant sur la tension de l'âme, votre instrument retrouvera de son volume sonore. De plus, ceci préviendra d'éventuelles fractures de sécheresse.